Who’s Next – Paris


COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Le procédé exclusif de traitement des fibres naturelles développé par
Romito Manifatture en collaboration avec la teinturerie Intex Sarl

Le coton qui ressemble à du cuir : oui
à l’environnement, oui à l’innovation

L’apparence d’un vêtement de cuir exclusivement à partir de tissus
naturels et sans utilisation de peaux d’origine animale

Avec sa nouvelle collection, Romito Manifatture nous présente un procédé exclusif de
traitement du tissu mis au point en collaboration avec la Intex Sarl, l’une des teintureries
les plus innovantes d’Europe dont le siège se trouve en Vénétie, et où la Romito Manifatture
mène ses propres recherches. Mix ou véritable alchimie, ce traitement s’adapte à des
tissus aux structures très particulières.
Il offre l’apparence et la texture du cuir, à la différence près que cette perception peut
être obtenue à partir de tissus de poids très différents et adopter les nuances de couleurs
les plus exclusives, créant contrastes et variantes multiples et personnalisant les vêtements
tout en conservant l’apparence du cuir traité. Plus il est porté, plus le vêtement acquiert
du caractère.
Priorité à l’innovation, donc, mais aussi au respect de l’environnement pour obtenir l’aspect
d’un vêtement de cuir à partir de fibres naturelles comme le coton, sans utiliser de peaux
animales.
Élaborée, la collection met en avant plusieurs éléments qui s’appuient sur des traitements
innovants et qu’elle décline sur toutes les matières et sous toutes les formes : elle crée
avec peps un aspect à la fois vieilli, luxueux et contemporain. Le soin du détail et les finitions
donnent au vêtement son caractère raffiné et exclusif.
La teinturerie Intex Sarl de Vénétie, où sont développées toutes les recherches de Romito
Manifatture, est actuellement le centre de recherche le plus avancé et le plus créatif en
matière de traitement des vêtements, qui produit, avec un staff de techniciens de très
haut niveau, pour les principales marques italiennes et étrangères. Son objectif est de
créer des produits exclusifs et authentiques, tout en poursuivant la recherche et l’innovation.

Romito Manifatture a Who’s Next
Du 19 au 22 janvier 2018

Hall 4 – Stand E129

Romito Manifatture participe au Salon Who’s Next de Paris avec un stand dédié à la mer
la plus authentique, celle dont les vagues explosent, l’hiver, sur les falaises rocheuses de la
côte livournaise, à laquelle la marque emprunte son nom.
Vêtements aux lignes nettes, couleurs qui jouent avec les nuances de bleu, de gris métallisé,
de rouille et d’ocre.
Romito Manifatture est une marque originale qui fait mouche : vintage à l’extérieur, plume
d’oie à l’intérieur. Avec une ligne de vêtements chauds, légers, robustes et commodes. Soin
du détail et poches amples pour déposer vos outils de travail et, avec eux, vos espoirs
d’atteindre un objectif aux limites sans cesse repoussées. Comme celui que s’est fixé l’entreprise
de Montecarlo di Lucca de dépasser son seuil actuel de 120 points de vente dans
le monde.
Le stand de Romito Manifatture au Who’s Next accueillera la première grande réalisation
de Salvatore Bellavista, un jeune et très prometteur peintre lucquois, originaire de Sicile.
Réalisée à la bombe et intitulée “L’automne sur la côte”, cette oeuvre de grandes dimensions

(12 mètres de longueur sur 2,5 mètres de hauteur) s’inspire du littoral livournais.

Romito Manifatture

L’histoire

Parti de Chine avec son diplôme en poche, il a d’abord été tailleur dans de nombreuses
entreprises toscanes, avant de devenir entrepreneur et de présenter ses propres collections
aux salons Pitti Uomo, Premium et Who’s Next. Ce parcours est celui de Qiaoyong Zhou ,
43 ans, une épouse et quatre enfants, qui est allé jusqu’à renoncer à son passeport chinois.
“Je voulais devenir un citoyen italien à part entière et j’y suis arrivé. J’aime l’Italie, je suis
heureux de vivre et de travailler dans ce pays dont je suis tombé amoureux et où je peux
faire tout ce que je souhaite et réaliser mes rêves”, explique l’entrepreneur qui, en 2014, a
redressé Romito Manifatture , l’entreprise de Montecarlo de Lucques.
“J’ai eu mon diplôme en couture et habillement en Chine”, raconte-t-il. “En 1998, je suis
venu en Italie et j’ai commencé à travailler comme employé dans le secteur de la mode,
pour des entreprises importantes. Et puis j’ai décidé de devenir entrepreneur et j’ai réussi :
j’ai redressé Romito Manifatture, qui produit des vêtements homme et femme”. C’est ainsi
que depuis quatre ans Qiaoyong, ou Yong, comme il se fait appeler, a donné du travail à
des chinois et à des italiens, environ une dizaine de personnes en tout, et s’est lui-même
chargé jusqu’à ces derniers mois du style des vêtements, et surtout des blousons destinés
en particulier à une clientèle jeune. Il a récemment embauché le designer-créateur
Maurizio Brocchetto auquel il a confié sa nouvelle collection. Depuis des années,
Brochetti crée des échantillons pour d’importantes entreprises du secteur et
expérimente les applications des tissus les plus particulières et les plus créatives. Au
vu de l’originalité de la collection, c’est également ce qu’il a fait pour la Romito.
“Une collection révolutionnaire – explique Yong, qui est devenu l’administrateur délégué de
Romito Manifatture – avec laquelle nous présenterons un tissu qui a la consistance, l’aspect
et la beauté d’un cuir. Je veux apporter un message environnemental : non à l’utilisation de
peaux animales, et oui à l’environnement durable, parce que de nos jours la technologie
permet d’obtenir des résultats extraordinaires”.
Le tissu est produit en Toscane, pas de délocalisation. Qiaoyong veut porter le Made in
Toscane dans le monde entier, et jusqu’en Chine. La marque est déposée, avec 120 points
de vente en Italie et à l’étranger. Elle a démarré avec 10 boutiques en 2014, puis ce
chiffre a triplé jusqu’à atteindre 30, 50, 70, 120 points de vente, mais avec le projet d’un
développement ultérieur pour arriver au Pays, à son Pays, la Chine, qu’il a quitté pour l’Italie.
“Nous verrons en janvier, dit Yong, comment le marché va répondre lorsque nous
présenterons la collection à Florence, Berlin et Paris, et ensuite nous déciderons
des prochaines étapes”. Mais d’ores et déjà les ingrédients du succès sont rassemblés

: un style italien, une production made in Toscane, un message environnemental.

Maurizio Ciampolini
(+39) 331.6427902